Assurance moto : éviter la surprime jeune conducteur

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2020

Sommaire

En tant que jeune conducteur de moto ou de cyclomoteur, vos revenus ne sont généralement pas mirobolants et l’assurance moto coûte cher.

Vous pouvez éviter de payer plein pot... à condition d’anticiper !

Principe de la surprime pour l’assurance moto du jeune conducteur

Jeune conducteur : profil à risque

Lorsque vous souscrivez une assurance moto, vous devez payer une prime d'assurance pour être couvert en cas de sinistre :

  • Les jeunes motards ou les jeunes conducteurs de deux roues, représentant aux yeux des assureurs des profils à risque, doivent payer :
    • une surprime de l’ordre de 100 % du montant de la prime la première année ;
    • puis une surprime de 50 % la deuxième année.

Quand n'est-on plus « jeune » ?

Jeune ne veut pas spécialement dire moins de 25 ans :

  • Pour un assureur, « jeune conducteur » signifie toute personne ayant obtenu son permis moto depuis moins de 3 ans.
  • Avec moins d'expérience, les assureurs estiment qu'un jeune conducteur :
    • sera plus impliqué dans des accidents de la route, peu importe son âge ;
    • demandera des indemnisations plus importantes auxquelles l'assureur devra faire face.

Surprime assurance moto : comment la faire diminuer ?

Conduite accompagnée : un gage d’expérience

Pour faire diminuer le coût de votre assurance moto, vous pouvez passer votre permis moto en conduite accompagnée :

  • En raison d’un plus grand nombre d’heures de conduite, l’expérience acquise est plus importante qu’en passant le permis moto avec un forfait d’heures.
  • Cet avantage vous permettra de ne payer, chez la plupart des assureurs, que 50 % de la surprime dès la première année.

Initiation à l’assurance : être conducteur secondaire

L’autre paramètre pris en compte par les assureurs pour la surprime est le fait que vous soyez assuré pour la première fois :

  • Pour bénéficier d’une réduction sur cette surprime, une bonne chose à faire est d’être le conducteur secondaire d’une autre assurance.
  • Si un parent ou un membre de votre entourage possède une moto, demandez à être inscrit comme conducteur secondaire sur leur assurance : en voyant que vous avez déjà été assuré et que vous n’avez pas causé de sinistre, votre assureur se montrera plus clément dans le calcul de votre prime.

Assurez-vous sans vous ruiner ! Nos sites vous en disent plus pour vous aider :

Assurances véhicules

Assurances véhicules : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Les différents véhicules concernés : auto, deux-roues, bateau...
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider