Comment assurer un scooter

À jour en Juin 2018

Écrit par les experts Ooreka
Comment assurer un scooter

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Si vous possédez un deux-roues, l'assurer est obligatoire. Vous pouvez cependant opter pour différentes garanties.

Voici comment assurer un scooter

1 Déterminez votre profil

Avant de choisir votre assurance, déterminez votre profil et vos besoins et posez-vous les questions suivantes :

  • Comment allez-vous utiliser votre scooter ? Tous les jours pour vous rendre à votre travail ou seulement pour vos loisirs ?
  • Comptez-vous prendre régulièrement un passager ?
  • Où sera stationné votre scooter ? Dans la rue, dans un box fermé, dans un parking ? Sera-t-il à l'abri des vols ?

 

2 Assurez votre scooter avec une garantie minimale

Vous devez au minimum être couvert par une assurance responsabilité civile qui prend en charge l'indemnisation des dommages corporels et matériels que vous pouvez causer aux tiers en cas d'accident (blessures des piétons, passagers, dégâts matériels). Cette garantie minimale est obligatoire. À défaut, vous risquez une amende ou une suspension de permis.

3 Souscrivez des garanties complémentaires

Réduisez les risques en prenant des garanties complémentaires

  • Une garantie couvrant vos dommages corporels ou matériels

Lors d'un accident, vous et votre scooter pouvez être victimes de dommages dont vous êtes responsables. Pour être couvert, vous devez avoir souscrit une assurance dommages. D'une part, en scooter, les accidents peuvent être graves car le conducteur est moins protégé que dans une voiture. D'autre part, les chutes sont fréquentes. Il est donc très important de souscrire cette garantie.

  • Une garantie contre le vol

Il est conseillé de souscrire une garantie contre le vol qui comprend également l'incendie et les actes de vandalisme sur votre scooter. Elle est importante si vous habitez en ville car les vols de deux-roues sont malheureusement courants.

  • Une garantie assistance et dépannage

Elle vous couvre en cas de panne et d'accident et permet une prise en charge des frais de remorquage, l'hébergement pendant la durée de la réparation si vous êtes loin de chez vous et le remboursement des frais médicaux et de rapatriement de vos passagers. Elle est moins utile en scooter qu'en voiture car vous faites rarement de longues distances.

  • Une protection juridique

Elle couvre la prise en charge de vos frais de défense et de justice si vous êtes poursuivi par une victime de l'accident ou pour infraction au code de la route.

Bon à savoir : certaines assurances proposent des garanties spécifiques aux motards, qui couvrent le casque, les accessoires rajoutés (carénage, top case, protection frontale…). Ils vous permettent de vous rééquiper après une chute ou un accident. 

Lisez les contrats à la loupe

  • Demandez plusieurs devis en exigeant les conditions générales pour pouvoir comparer les clauses.
  • Vérifiez les exclusions, c'est-à-dire les cas où l'assurance ne vous couvrirait pas. Par exemple, si votre scooter n'est pas garé dans un local fermé ou s'il n'est pas muni d'un antivol homologué, la garantie vol pourrait ne pas marcher.
  • Consultez le montant des franchises et les plafonds d'indemnisation. La franchise est la part qui reste à votre charge.

Bon à savoir : selon le nombre de cylindre du véhicule (125 cm³ ou plus) ainsi que le prix des pièces détachées, le tarif de l'assurance sera plus ou moins élevé.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !